Vous allez loin ? Au Pérou voir les Lamas !

Des lamas de Mayenne... (Cliquez pour agrandir)
Des lamas de Mayenne... (Cliquez pour agrandir)

Le Chemin de halage qui suit la Mayenne nous a accompagné lors des 2 premiers jours de notre périple. Nous avons profité de beaux chemins et de jolis lieux de bivouacs avant Chateau-Gonthier puis Changé (53), pour le plus grand bonheur des enfants. Le département de la Mayenne donne facilement l’accès à ces voies vertes à l’inverse du Maine et Loire qui oblige à parcourir le nord du département sur les petites routes, qui néanmoins sont agréables à parcourir et à découvrir et très valonnées... A travers ces paysages, Servane a profité des nombreux parcs à chevaux présents dans le Nord-Anjou tandis que je scrutais la rivière pour observer la faune éventuelle. Une fois les bords de Mayenne quittés à Changé, nous avons pris la direction d’Ernée dans le nord du département. Au détour d’un village, sous un soleil dense, nous cherchions un lieu de pique-nique pour le repas du midi. Puis, une voiture nous double, se stationne dans un chemin jouxtant notre route. Une personne sort rapidement, ouvre son coffre et sort un petit objet. Il s’agit simplement d’un appareil photo. La conductrice souhaitait simplement immortaliser notre passage et notre convoi coloré mais malgré notre vitesse très modérée et surtout sa difficulté à ouvrir l’appareil, la photo n’a pas dû être prise. Alors la photographe nous lance une question rapide dans le dos, une fois passé devant elle : « vous allez loin ? », Servane, dans son élan ne peut s’empêcher de répondre : « au Pérou, et c’est vrai ! »

 

Cette question de distance est omniprésente dans les interrogations des personnes intriguées par notre aventure familiale et l’originalité de notre mode de déplacement. Une fois la réponse connue, les soutiens sont majoritaires et sans équivoque : « vous avez raison de partir voyager ! », entendons-nous souvent. C’est agréable à entendre et ces soutiens semblent authentiques, réels. Mais alors pourquoi n’y-a-t-il pas plus de voyageurs sur le long court qui profiterait comme nous d’une aventure familiale, solitaire ou atypique pour profiter ? Il ne s’agit pas de tout quitter mais simplement de profiter, de découvrir ! Allez-y, lancez-vous pour votre plus grand bonheur !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    donzelot (lundi, 21 juillet 2014 12:22)

    coucou de maiche quels courage bravo gros bisous a vous bon retour ??? youpi encor bravo

NOUS CONTACTER 

NEWSLETTER - INFOS

Saisir son adresse e-mail
pour recevoir la newsletter Par 4 chemins à vélo !
E-mail:
 

PARTAGER

Où SOMMES-NOUS ?

A DECOUVRIR

VISITEURS ET PAGES VUES

AU 19 MARS 2016

 

36 000  connexions, 

plus de 105 000 pages vues,