Machu Picchu : le trajet !

Pour visiter le Machu Picchu, il faut savoir prendre son temps, et surtout savoir ouvrir son porte monnaie. De Cuzco, le Machu Picchu est relativement proche nécessitant que quelques heures de train pour arriver au pied de cette montagne sacrée et de cette merveille du monde. Mais voilà, le trajet en train de Cuzco est hors de prix, (un peu plus de 160 dollars seulement pour l’aller et par personne…). Nous avons donc opté pour une solution mixte entre la rapidité, des tarifs moyens et surtout l’authenticité !

Nous sommes donc partis plusieurs jours pour profiter en même temps d’autres citées Incas à découvrir aux alentours et aussi pour réduire le coût de cette aventure… Nous nous sommes délestés de bagages en laissant les vélos et la majorité de nos sacoches à Cuzco dans notre auberge, servant de camp de base.

 

Départ le mercredi matin, de Cuzco, pour rejoindre la ville d’Olattaytambo et sa forteresse inachevée et interrompue par l’invasion des Espagnols en 1527. Pour rejoindre cette première ville, nous avons démarré la journée avec un transport en collectivos, un bus de 15 à 20 places, pour d’abord rejoindre la ville d’Urumbamba en passant par Pisac, et sa citée visité la veille. C’est assez rapide et convivial et surtout économique. Puis, nous sommes montés dans un minibus collectif et très authentique, entourés de Péruviens rentrant de leur marché. L’expérience nous a beaucoup plus par sa simplicité et les échanges qu’ont procurés ce type de transport. J’ai d’ailleurs échangé quelques mots avec Victoria, une mama Péruvienne rentrant de son marché et portant le sombrero de la région d’Olattaytambo.(Elle nous a confirmé que chaque région possède son chapeau typique). Ces deux transports en commun composaient la partie la plus simple de notre trajet….

 

Après une nuit, en backpapers,(auberge) nous décidons de ne pas prendre le train et de contourner par Saint-Maria et Saint-Thérésa pour rejoindre Aguas Calientes (traduit par Eaux chaudes dû à ses eaux thermales), la ville touristique et le lieu incontournable pour se rendre au Machu Picchu.

 

Pour ne pas subir plus de 7 heures de trajet, nous avons pris le partie de ne pas prendre le bus également pour tenter de rejoindre notre point de chute en une journée. Après négociation du prix, nous sommes montés dans un taxi pour 5 heures de trajet annoncées. Après une ascension lente jusqu’à 4400 mètres, nous entamons une descente vertigineuse jusqu’à 1300 mètres d’altitude. La descente est longue et ponctuée de nombreux arrêts car les enfants sont malades. Le chauffeur peste car nous le ralentissons. Il aurait peut-être du prendre un compte la présence d’enfant, pour adapter sa conduite plus que sportive… Nous arrivons à Saint-Maria après 2 heures de trajet, puis commençons à rallier Saint-Théresa par une piste en terre en suivant une rivière et en s’élevant de plus en plus haut. Le chauffeur peste une nouvelle fois car sa voiture, toute neuve, s’abime dans les guets parfois remplis d’eau et de gros cailloux, que nous traversons. En effet, il a accepté de nous transporter en connaissant l’état de la piste…Pour nous c’est beau, nous profitons d’un superbe paysage. L’ambiance est un peu tendu dans la voiture mais nous arrivons enfin après 3 heures de transport. Au détour d’un virage, le village s’ouvre à nous, posé au milieu de nulle part; c’est la sortie de l’école, de nombreux écoliers occupent le village dans les rues et la place de armes. Nous descendons rapidement du taxi, trop, puisque nous oublions la veste d’Anatole dans la voiture (grrr….). Anatole, lui, s’occupe rapidement en allant jouer avec un groupe d’écoliers. Nous ne sommes pas encore arrivées. Il nous faut rejoindre Hydroélectrica à 30 minutes de piste en bord de montagne. Après le pique-nique rapide sur la place des armes, nous rejoignions un collectivos avec un chauffeur dynamique et enthousiaste, musique à fond, conduite dynamique et ambiance agréable dans ce petit van ! Nous voilà à Hydroélectrica, hameau surréaliste avec une petite gare et quelques « bouibouis » composés de commerçants et autre vendeurs de confiseries, fruits et boissons. Il nous reste une heure de train jusqu’à Eaux Chaudes (Aguas Calientes), trajet que beaucoup de touristes réalisent à pied puisqu’il y a seulement 2h30 de marche. 

 

Pour nous, la journée a été longue, il est 16h35, nous avons plusieurs sacs à porter, nous opterons pour le train pour la plus grande joie des enfants. Nous arrivons à 17H15 dans une ville unique, avec comme rue principale, une voie ferrée encadrée de restaurants, entourée de 2 torrents, tout ce décor entouré de montagnes culminants à 3000 mètres. Atypique et surprenant ! Restaurants, hôtels et autres attrapes-touristes occupent tout l’espace de cette ville différente et tout proche du Machu Picchu se cachant juste derrière la montagne. Le lendemain nous partirons découvrir le fameux site découvert par l’archéologue américain Hiram Bigham en 1911, mais avant nous profitons d’une nuit bercée par une ambiance sonore footbalistique et ferroviaire !

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Pat le mille Pattes (mardi, 17 juin 2014 07:11)

    Si j'ai bien compris, plus ça grimpe et plus les prix montent?

  • #2

    Nina Anastasio (mercredi, 01 février 2017 17:57)


    I am really thankful to the owner of this site who has shared this impressive post at at this time.

  • #3

    Ela Harwood (jeudi, 02 février 2017 21:37)


    It's amazing to pay a quick visit this website and reading the views of all friends on the topic of this paragraph, while I am also zealous of getting knowledge.

  • #4

    Fae Brune (lundi, 06 février 2017 17:55)


    Awesome post.

  • #5

    Stephine Golub (mercredi, 08 février 2017 15:10)


    I was curious if you ever thought of changing the structure of your blog? Its very well written; I love what youve got to say. But maybe you could a little more in the way of content so people could connect with it better. Youve got an awful lot of text for only having 1 or two pictures. Maybe you could space it out better?

  • #6

    Lloyd Volk (vendredi, 10 février 2017 06:51)


    I really like your blog.. very nice colors & theme. Did you create this website yourself or did you hire someone to do it for you? Plz reply as I'm looking to construct my own blog and would like to know where u got this from. thanks

NOUS CONTACTER 

NEWSLETTER - INFOS

Saisir son adresse e-mail
pour recevoir la newsletter Par 4 chemins à vélo !
E-mail:
 

PARTAGER

Où SOMMES-NOUS ?

A DECOUVRIR

VISITEURS ET PAGES VUES

AU 19 MARS 2016

 

36 000  connexions, 

plus de 105 000 pages vues,