Machu Picchu : le retour

Les salinas de Maras
Les salinas de Maras

Voilà, nous avons visité le Machu Picchu ! Nous sommes samedi matin, et décidons de rentrer à Cuzco ce jour. Mais, il y a encore de nombreux sites sur la route que nous n’avons pas visité, nous allions donc transport en commun et visite pour retourner à notre camp base ! Pour retourner sur Ollaymtambo, nous ouvrons encore notre porte monnaie pour nous permettre un retour rapide. Nous choisissons en effet le transport en train sur une courte portion. Nous déboursons donc quelques dollars pour arriver avant midi à Ollaymtambo où nous déjeunons au dessus du marché de bon sandwichs maison.

 

A la sortie du marché et de notre repas, nous sautons dans un collectivos pour rallier la ville d’Urumbamba, comme au trajet aller. Anatole profite du trajet pour jouer avec un enfant de son âge. A notre arrivée, les chauffeurs de taxi nous sautent dessus puisque nous souhaitons visiter 2 sites dans l’après-midi. Un site naturel atypique est en effet tout proche, il s’agit de salines où une production importante de sel existe grâce à une source d’eau chaude salée sortant de la montagne; le deuxième site est une particularité Incas, il s’agit de terrasse en cercle. Après une rude négociation du trajet aller et retour, passant le tarif de 120 à 70 soles, nous démarrons avec un jeune chauffeur pour les Salinas.

 

Quand nous arrivons sur les hauteurs du site, nous sommes stupéfaits du nombre de salines, le chauffeur nous confirme qu’il y plus de 5000 salinas. Nous descendons pour profiter d’une courte balade et pour goûter cette eau salée qui sort de la montagne. La production de sel fonctionne pendant 7 mois de l’année, en dehors de la saison des pluie assez intense entre novembre et mars. Entre 6 et 7 tonnes de sel sont produits pendant la période de production, une partie est vendue sur la région et l’autre est exporté dans le pays et en Amérique du Sud. Au cours de cette balade, le chauffeur nous fait déguster des rondelles de bananes, genre chips salés ; un délice que nous achèterons pour grignoter en attendant de rallier les terrasses circulaires de Moray.

 

La deuxième partie du transport est assez courte et nous arrivons rapidement à Moray où nous descendons pour découvrir ce site particulier. Il s’agit d’un ensemble de terrasses pour cultivés organisé en cercle. Les historiens pensent qu’il s’agissait d’un site expérimental pour connaître le besoin en chaleur des semences. Astucieux ! En effet, plus les plantations étaient effectuées en hauteur plus elles étaient exposées au froid et inversement si les plantations étaient faites dans le cercle du bas. Ingénieux ! Le cercle du bas mesure environ 35 mètres de diamètres et la hauteur des cercles varie de 2 mètres permettant de faire varier les températures. Un ingénieux système d’agriculture qui a donc permis d’expérimenter des cultures de maïs, pomme de terre et autres céréales.

 

Après ces visites, nous reprenons la route en direction de Cuzco avec un nouveau collectivos via la ville de Chinchero. Nous arrivons vers 16h30 par la route d’Abancay qui domine la ville de Cuzco ! Nous allons profiter encore quelques jours de cette ville historique, de quelques festivités et de dernières visites avant de reprendre la route à vélo, vers le sud, la ville de Puno et le fameux lac Titicaca , tant attendu par Gaspard et Anatole !

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Pat le mille Pattes (mardi, 17 juin 2014 07:41)

    Ces cercles que l'on contemple je pense qu'ils ont été fait avec l'appareil Girolle pour Tête de Moine, mais géant bien sûr!
    Je comprends pourquoi les jours précédents les notes étaient salées!

  • #2

    tante Christine (mercredi, 18 juin 2014 16:55)

    Quel plaisir de vous voir tous les quatre si heureux et de nous faire partager tant de beaux sites extraordinaires. Le Lac Titicaca approche et les enfants doivent attendre avec impatience. Encore quelques tours de pédales pour rejoindre Puno.

  • #3

    sophie (mercredi, 18 juin 2014 22:34)

    Bonjour, ravis de voir que tout se passe pour le mieux au Pérou. Nous sommes rentrés il y a quelques jours maintenant. Nous avons souvent pensé à vous ou parlé de vous durant notre voyage. Bonne continuation. Sophie et Lionel de Tourcoing, rencontrés à Nasca le jour de votre arrivée.

NOUS CONTACTER 

NEWSLETTER - INFOS

Saisir son adresse e-mail
pour recevoir la newsletter Par 4 chemins à vélo !
E-mail:
 

PARTAGER

Où SOMMES-NOUS ?

A DECOUVRIR

VISITEURS ET PAGES VUES

AU 19 MARS 2016

 

36 000  connexions, 

plus de 105 000 pages vues,