Un voyage synonyme de rencontres et d'échanges

Merci Berlyn !
Merci Berlyn !

Déjà deux mois, que nous sommes sur les routes, et depuis ces 60 jours d’aventures, nous avons pu apprécier de nombreuses rencontres à travers notre vie nomade, et aussi grâce aux différentes demandes que nous formulons et qui vont souvent plus loin que la seule réponse attendue… Le fait de voyager avec Gaspard et Anatole, a également permis d’entrer en contact plus facilement avec la population et de créer de réels échanges.

 

En France, c’est à travers le mode de déplacement que les personnes intriguées et curieuses sont entrées en contact avec nous. Je pense notamment à l’Eclusière de Château-Gonthier qui intriguée, est venue nous questionner sur notre voyage et nous aider dans le choix de notre futur itinéraire future pour rejoindre la Normandie.

 

Il y a également ce voyageur rencontré à Saint Malo et son site connu :  Nomado, qui partage sa connaissance du voyage. On a vite créer un lien sympathique et un échange s’est tout de suite construit en partageant des infos pratiques notamment sur la Thailande que nous découvrirons en fin d’année. En France, la dernière rencontre que nous avons effectué est celle d’un marin sur le bateau Bretagne que nous avons empruntés pour traverser la Manche, et, qui, passionné de voyage, nous a tout de suite demander si nous avions un blog pour nous suivre. Quelques jours plus tard nous pouvions découvrir un commentaire sur notre site.

 

Ensuite, en Angleterre, peu d’échange avec la population hormis avec notre hôte d’un soir qui nous a accueilli dans son jardin pour planter notre tipi mais malheureusement pas d’échange avec cette fleuriste sympathique et très cordiale qui nous a laissé sa clé un soir malgré son absence !

 

Peu d’échanges donc en profondeur hormis avec Berlyn à Ica (réseau warmshowers ) et Roberto, le chauffeur d’un camion. Berlyn nous accueilli après une longue journée de travail en prenant son véhicule pour nous retrouver sur la place centrale de la ville à 7 kms de chez lui. Une fois arrivée chez lui, il nous a mis à disposition une pièce avec tout le confort nécessaire. C’est en deuxième partie de soirée, que nous avons échangé sur notre voyage puis sur des sujets plus profonds tels que le régime politique, l’éducation et la scolarité au Pérou et en France, le niveau des salaires, la représentation réciproque que nous avions de notre pays. Une soirée avec un réel échange, riche et sincère qui invite à poursuivre une communication par mail…

 

Avec Roberto, le chauffeur qui nous a transporté gracieusement jusqu’à Puquio, l’échange s’est déroulé progressivement puis nous avons pu aborder différents sujets sur le tourisme, le système scolaire, le système de travail et les congés dans les 2 pays. Cette échange a été agréable et sincère une fois de plus. A notre arrivée à Puquio, je demande s’il possède une adresse mail pour poursuivre cette échange, il me réponds que non. Je lui propose de faire une photo, il me l’accorde. Notre au revoir est chaleureux puisqu’il me tape à l’épaule en nous souhaitant un bon viajé, un bon voyage…

 

D’autres rencontres participent à construire des souvenirs de notre voyage, je pense également à cette famille qui nous a accueillie dans une de ses maisons, et qui nous a présenté son potager et son verger avec une certaine fierté ! Un échange plus bref mais sincère et chaleureux et malheureusement trop court. Les enfants également partagent de nombreux moments  de jeux avec des petits péruviens, Gaspard essaye de communiquer avec eux, mais nous observons que le language ludique est universel !

 

Et puis, il y a les rencontres entre voyageurs qui ne manquent pas, dans les villes, dans les auberges et sur les routes…. Tout d’abord à Paracas, où les enfants ont pu jouer avec 2 enfants Finlandais qui effectuent un tour du monde avec leur parents et qui s’apprêtent à parcourir l’Asie. Il y a aussi ce duo de cyclistes Argentins qui parcoure l’Amérique du Sud à Pédal rencontré en plein désert non loin de Ica.

 

 

Je pense également à cette famille du nord de la France qui parcoure l’Amérique du Sud en camping car depuis plusieurs mois, avec qui nous avons échangé, à la nuit tombée dans la ville de Nazca (. Je pense ensuite à ce motard australien rencontré dans la col menant à Abancay, puis au couple de cyclistes néo zélandais qui occupait le même hôtel que nous et qui nous a partagé une adresse d’auberge à Cuzco et encore ce cyclo Japonnais rencontrée plusieurs fois sur la route et à Abancay. Les cyclos ne sont pas en reste, nous pensons à James, cycliste anglais, et d’autres cyclos polonais et allemand rencontrés sur les routes. Les rencontres de voyageurs sont souvent axés autour des combines et bons plans à ne pas louper sur les futures destinations et sur les itinéraires futurs.

 

Plus récemment, dans la superbe auberge Estrillita à Cuzco, nous avons rencontré Laure et Guillaume (lginvadrouille), voyageurs pédestres au long court en Amérique du Sud, à la recherche des bons plans et autres combines, avec lesquels nous avons échangés longuement. De bons moments avec eux. Il y avait aussi Eglantine et Boris, (leur carnet de voyage ici) voyageurs à vélo sur un tandem Pino, qui terminent la remontée du continent américain. Enfin, hier, en pleine ligne droite sur l’Altiplano, nous avons rencontrées Aurélie et Jean partis en tandem (Goût du monde) depuis l’automne dernier et qui terminent tranquillement un tour du monde quasi identique au notre mais dans le sens inverse.

 

Enfin, il y a les voyageurs prêts à partir et ceux qui sont justes derrières nous comme les 4 bisons dans les Andes ou la famille de bretons qui s’apprêtent à partir du mois de juillet depuis Lima ( La terre dans le guidon).

 

Une multitude de voyageurs au long court dont nous sommes heureux de faire partie ! Il y aussi tous ceux qui sont déja revenus, ou encore sur les routes dont vous trouverez une sélection de blogs à découvrir sur notre page : nos inspirateurs. Ces histoires et aventures humaines donnent parfois des idées...

 

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    La Terre dans le guidon (jeudi, 26 juin 2014 00:17)

    Bravo à vous 4 ! Bientôt la Bolivie, on ne vous rattrapera jamais :-)
    Bonne continuation sur l'Altiplano, les Bisons ne sont pas loin derrière vous et nous nous sommes encore sur notre canapé. On décolle le 9 juillet pour Lima.

    PS : Petit correctif pour votre article : nous sommes Breton et non Charentais !

  • #2

    par4cheminsavelo (jeudi, 26 juin 2014 01:05)

    @ La terre dans le guidon :
    Merci pour le message et votre soutien. Ca approche pour vous ! Désolé pour l'erreur dans l'article, j'ai rectifié et crée un lien vers votre site ! A bientôt peut-être sur les routes !

  • #3

    Lili (jeudi, 26 juin 2014 08:32)

    Voir que meme loin de la france , vous etes pas seul sur les routes du monde , je pense que de tout temps il y a eu des voyageurs , a pied , en velo ou autres mais ils restaient anonymes et maintenant grace a internet tout est plus facile , j'ai meme l'impression que meme loin de la france tout ses voyageurs ont moins de difficultés , je dit ça car je connaissais un homme qui etait parti avec un copain a velo le faire , ils ont beaucoup galérés , vraiment ça a pas été de tout repos ... maintenant quand je lis les blogs , on dirait que c'est facile , je pense que ca doit pas etre le cas pour tous !!!!! En tout cas une chose est sur en velo vous etes plus proche des populations !!!! Je vous suis avec passion Bisous Lili

  • #4

    La classe de CP (samedi, 28 juin 2014 23:34)

    Bonjour à vous 4, nous avons bien reçu votre mail. Nous finirons d'installer le matériel nécessaire lundi midi. Si tout fonctionne (on l'espère !), nous serons connectés mardi à 15h ! Alors à très vite !

NOUS CONTACTER 

NEWSLETTER - INFOS

Saisir son adresse e-mail
pour recevoir la newsletter Par 4 chemins à vélo !
E-mail:
 

PARTAGER

Où SOMMES-NOUS ?

A DECOUVRIR

VISITEURS ET PAGES VUES

AU 19 MARS 2016

 

36 000  connexions, 

plus de 105 000 pages vues,