Une semaine à La Paz

La Cyclofamily sur la Lune !
La Cyclofamily sur la Lune !

Arrivés vendredi dernier à La Paz, nous avons eu le temps de profiter longuement de cette ville surprenante et atypique par sa situation géographique. En effet, le centre de la Paz est installé dans une cuvette à 3400 mètres d’altitude. Les bâtiments du centre sont composé de tour, vieux bâtiments et autres édifices historiques et d’état. Sur les  hauteurs, on devine rapidement les classes populaires et pauvres domiciliées dans des habitations non abouties aux briques rouges. Pour profiter des différents quartiers qui composent cette ville, il faut forcément grimper ou descendre, ne facilitant donc pas la visite de cette ville avec Anatole, marcheurs aux petites jambes vites fatigués…

 

Nous avons donc découvert le centre de la ville, depuis la cathédrale San Fransisco, composé de nombreuses échoppes touristiques (agence pour la jungle, magasins touristiques, hôtel, restaurant). Ce centre est très agité avec de nombreux touristes et boliviens. Le dimanche, lors d’une balade en fin de matinée, l’avenue principale était réservé à des stands associatifs qui proposaient restauration, jeux ou vente d’objets variés. Lors de ce séjour, nous avons également visité différents marchés, d’abord des « halles » avec beaucoup de stands calibrés et organisés par secteurs : fruits, légumes et épiceries, vêtements, multimédia, sur plus de 4 à 5 étages. Nous avons également profité d’un marché en plein air, assez grand et noire de monde. On a trouvé des éléments  de réparation pour le vélo de Servane, petits bouchons pour sa double béquille que nous pensions jamais retrouvés. A La Paz on trouve de tout !

 

La Paz, a également permis de réparer mon vélo. J’ai donc trouvé un « vrai magasin de vélo » qui m’ a changé mon dérailleur en 30 minutes chronos. J’aurais passé plus de temps dans les taxis pour me rendre et rentrer de ce magasin situé tout en bas et au sud de la ville dans les beaux quartiers. Toujours dans la section réparation, avec Gaspard nous sommes allés dans un entrepôt d’entretien de VTT qui effectue la descente de la route de la mort, pour aller acheter des nouvelles plaquettes de frein pour le vélo de Servane, nécessaire pour descendre les hauteurs de l’altiplano dans moins d’un mois ! Une longue marche à travers les quartiers Sud pour trouver le nécessaire ! A proximité de La Paz, nous avons également visité la vallée de la Lune en compagnie de Charlotte et Octave (Les Chocs sur la route), couple de français rencontré précédemment à Copacabana avec qui nous avions déjà partagé une soirée crêpes. Cette vallée de la Lune est atypique par ses formations argileux aux formes étonnantes. Nous nous sommes rendus en taxis et avons profité pendant une heure de ce parcours pédestre à travers ces montagnes d’un autre genre ! 

 

La Paz, c’est aussi une activité routière débordante avec de nombreux mini bus, taxi, bus et autres transports en commun qui occupent l’espace sonore jour et nuit et qui créent des embouteillages constants dans une ville plus que saturée. Depuis peu, l’ouverture d’un téléphérique reliant les hauteurs de la ville est ouvert et fait la fierté du Président Morales (Son nom : Mi téléférico, rien que ça !) 

Notre hôtel situé juste à côté des espaces gouvernementaux, nous avons profité à plusieurs reprises de la place Murillo où se situe le palais du Gouvernement et le palais présidentiel. Les enfants ont appréciés d’aller rencontrer les gardes assurant la sécurité de l’entrée du Palais. Gaspard voulant immortaliser ce passage par une photo comme lors de notre passage à Lima…

 

Notre quotidien à La Paz a également été organisé autour du rythme des enfants, d’abord des longues siestes d’Anatole les après-midis et des temps d’école plus conséquent de Gaspard. Il a d’ailleurs quasi terminé le programme de CP, et va attaquer les fichiers de CE1. Pas de grandes vacances estivales, d’un point vue scolaire pour Gaspard et donc toujours une à deux heures d’école par jour pour garder le cap. Notre auberge/ hôtel possédait aussi une cuisine, nous en avons donc profité pour cuisiner un peu et faire quotidiennement des petits courses pour profiter de plats différents que ceux cuisiner sous la tente et préparer de bons goûter aussi…

Pendant cette pause d’une semaine, nous avons également préparé la suite de notre périple. Nous nous attendons à quelques pistes difficiles, ma visite avec Gaspard à l’Institut Géographique Militaire, nous a confirmé que la Bolivie ne possède pas le meilleur réseau routier d’Amérique du Sud. Néanmoins, nous profiterons normalement de beaux paysages et de peu de dénivelé normalement tout en restant à 4000 mètres d’altitude.

 

Enfin, en ce dernier jour dans la capitale Bolivienne, nous sommes allés visités le musée des instruments de musique; La Bolivie est une nation où la musique est importante, nous avons pu le constater à travers cette visite ludique que les enfants ont appréciée. Découverte d’instruments originaux, écoutes de sons, utilisations d’instruments par les enfants et les parents…

 

Après avoir pris des renseignements auprès des agences sur une potentielle découverte de la Jungle, nous avons finalement renoncé car cela nécessitait deux fois 20 heures de bus sur des routes dangereuses. Nous préférons garder cette énergie pour partir pédaler sur des pistes et découvrir des paysages lunaires ! Nous reprenons en effet la route demain d’abord en bus pour sortir de la Paz, car nous ne souhaitons pas pédaler dans ce flux de circulation plus que dangereux. Nous partirons de Patacamaya (à 2 heures de bus) pour au moins 2 semaines de vélos dans les déserts boliviens et à travers les volcans, et surtout les salars (déserts de sel). Des paysages qui vont ravirent Gaspard, lui qui attend de voir des volcans et moi-même qui rêve de rouler à vélo depuis longtemps sur le salar de Uyuni !

 

Rendez-vous dans 15 jours ou un peu plus pour de nouveaux récits et surtout les photos ...

Écrire commentaire

Commentaires : 13
  • #1

    Zwoofff (vendredi, 11 juillet 2014 01:36)

    bon ça y est, on a tout lu. Faut dire que ça grimpe pas mal. On s'attends à bien souffrir aussi. et comme on ne parle pas bien l'espagnol, ça va être chaud aussi.
    Content de voir que vos enfants vous suivent avec tant de ferveur. Incroyable, vous semblez trouver internet facilement pour poster vos articles et photos. Je ne pensais pas cela aussi simple.
    Etes vous content d'avoir un filtre à eau ou finalement le fait de trouver de l'eau en bouteille vous parait elle suffisant?

  • #2

    par4cheminsavelo (vendredi, 11 juillet 2014 03:35)

    @Zwofff : merci pour le commentaire. Le filtre à eau nous a bien été utile dans certains moments et va nous être indispensable pour les 15 jours à venir à travers les déserts de sels et autres pistes à traverser. Dans les villes c'est vrai que nous buvons de l'eau en bouteille même si des fois je pompe ! Bonne route à vous ! Si tu nous rattrapes fais nous signe !

  • #3

    famille l'ours blanc (vendredi, 11 juillet 2014 09:30)

    On vous souhaite une bonne traversée des déserts de sels . On se retrouve dans une quinzaine de jours pour suivre vos aventures. Bon courage
    On vous embrasse bien fort tous les 4.

  • #4

    tante Christine (vendredi, 11 juillet 2014 18:39)

    Quel plaisir de vous voir tous les 4 dans cette grande aventure et de nous faire partager vos visites et rencontres si originales. Bon courage pour la suite. Gros bisous à vous 4.

  • #5

    Globetrekkeuse (lundi, 14 juillet 2014 11:06)

    Je découvre votre projet et vous souhaite à tous un très beau voyage Je suivrai vos aventures et vous volià à l'honneur sur mon site www.Globetrekkeuse.com (rubrique Bloglist & Co).
    <a href="http://www.par4cheminsavelo.fr"> Bloglist de globetrekkeuse </a>

  • #6

    Les Avignon! (lundi, 14 juillet 2014 13:45)

    On vous suit!!! Avec assiduité! Quel PERIPLE! On pense souvent à vous, vos aventures sont suivies par toute la smala, et bah y'a quand même un souffle d'admiration à votre égard.
    On vous embrasse fort, bisous du Doubs.

  • #7

    Les lédoniens! (lundi, 14 juillet 2014 20:26)

    Coucou la cyclofamily! De gros bisous de la part de nous 2 de Lons le saunier où nous avons déménagé depuis une semaine! Bon courage pour la suite que nous attendons avec impatience...

  • #8

    Patricia de l'école maternelle de Damprichard (mercredi, 23 juillet 2014 08:43)

    Coucou à vous,
    Super blog, super aventure et merci de nous la faire partager ! Bonne continuation et bon courage à vous 4!

  • #9

    par4cheminsavelo (jeudi, 24 juillet 2014 15:38)

    @Globettrekeuse : merci pour le partage de notre aventure sur ton site bien fourni ! Bravo à toi aussi pour tes voyages ! Au plaisir d'échanger !

  • #10

    par4cheminsavelo (jeudi, 24 juillet 2014 15:40)

    @ les avignon : On pense souvent aussi à la vie Charquemontaise et aux bons souvenirs engrangés. Des bisous de Bolivie, bien froids mais chaleureux !

  • #11

    par4cheminsavelo (jeudi, 24 juillet 2014 15:42)

    @ les lédoniens : changement de cap pour vous ! Plein de bonne chose dans cette nouvelle aventure professionnelle et jurassienne. Quant à nous on profite toujours comme vous pouvez le constater !

  • #12

    Zwoofff (vendredi, 25 juillet 2014 07:29)

    Peut être on finira par se croiser en Thaïlande ou au Cambodge. On par du Chili normalement le 17 décembre pour Bangkok via Sydney pour nous.

  • #13

    Bracq (lundi, 14 décembre 2015 16:10)

    Bonjour,
    Peux tu me donner l'adresse du shop de velo a la Paz?? J'ai un souci, avec le mien . Merci

NOUS CONTACTER 

NEWSLETTER - INFOS

Saisir son adresse e-mail
pour recevoir la newsletter Par 4 chemins à vélo !
E-mail:
 

PARTAGER

Où SOMMES-NOUS ?

A DECOUVRIR

VISITEURS ET PAGES VUES

AU 19 MARS 2016

 

36 000  connexions, 

plus de 105 000 pages vues,