Ciao Bolivia, Hola Argentina !

C'est grand l'Argentine !
C'est grand l'Argentine !

Après avoir pris le luxe d’une grande pause sans vélo (c’est bien les grandes vacances,non ?), nous avons repris la route les vélos, les bivouacs et encore de nouvelles et belles découvertes. C’est depuis Tupiza que nous avons repris la route en direction du Sud, de la frontière Bolivenne et Argentine.

 

Après 40 kilomètres, c’est aidées d’un camion, pour passer un col difficile et contrer une méforme physique de moi-même, que nous avons rejoins la ville de Villazon pour profiter aussi des festivités des 189 ans de la Bolivie. En effet tous les ans, le 6 août, la fête nationale Bolivenne est célébrée dans tous les villes et villages. Déjà, à Tupiza, le lundi matin, veille de notre départ, nous avions pu observer le défilé des institutions éducatives accompagnées chacune de leur fanfare. Gaspard et Anatole profitaient pleinement de ces musiques festives et enfants costumés défilants dans la rue de l’hôtel. A Villazon, veille de la fête nationale, c’est une fête populaire et foraine qui se déroulait avec jeux de kermesse, jeux d’argent (tenu par les enfants…), stand de restauration, friandises et vente de bijoux… 

 

Après un dernier repas bolivien : poulet, riz, frites… nous profitons de quelques animations nocturnes : chamboule tout, tir à la carabine et manège manuel pour les enfants. Nous avons également assisté au défilé civique devant la fanfare et les officiels de la ville. Nous trouvons que ces défilés ont plus de sens que nos défilés français uniquement militaire. Ici, défilent en rang serrés : associations de taxis, étudiants, commercants, cultivateurs, mais aussi écoliers, policiers etc… ; il s’agit d’une vrai fête populaire et civique concernant la majorité de la population. Il y a foule, la population vient en famille et accompagne pleinement ce moment festif en assistant au défilé sous quelques pétards virevoltants dans le ciel et en participant activement à tous les jeux proposés sur la place : loto, tir à la carabine, loterie.

 

Le lendemain, nous quittons la Bolivie après un mois et demi en altitude, et parfois en très haute altitude. Il nous tardait de retrouver des altitudes plus basses pour gagner un peu de chaleur même si nous avons eu la chance de ne pas connaitre la pluie depuis notre arrivée en terres Sud Américaines. En ce dernier jour bolivien, nous dépensons nos derniers bolivianos dans quelques confiseries, brosses à dents et autres produits, effectuons un peu de change, puis arrivons au poste frontière. L’attente est longue puisque un bus de voyageurs provenant de la Paz est arrivée juste avant nous. Les formalités seront express à l’inverse de la sortie du Pérou… Nous avons nos passeports de tamponner pour 90 jours dans le pays. Après une fouille ultra rapide de quelques sacoches, la douanière nous lance un Bienvenido en Argentina ! 

 

Nous voici donc à Quiaca, première ville Argentine. Le premier panneau routier nous indique Ushuaia à plus de 5000 kilomètres au Sud, ce qui nous donne rapidement une vision de la grandeur du pays à parcourir… On observe très vite de nombreuses différences, un pays plus occidentalisé et plus riche, plus organisé que la Bolivie malheureusement pauvre et peu développé. Tout de suite, beaucoup plus de voiture, mais également des services que l’on redécouvre : office de tourisme, plan de ville, supermarché, panneaux routiers plus réguliers, gendarmerie…

 

Nous prenons la route en direction du sud sur un plateau ressemblant beaucoup à l’altiplano bolivien. Nous évoluons encore à plus de 3400 mètres d’altitude. Il nous faudra encore quelques jours de vélos pour profiter d’altitudes plus basses et d’une chaleur tant attendue… Nous passons notre première nuit dans un petite village passager sur la route numéro 9, La Intermédia après une quarantaine de kilomètres. Nous poursuivons notre chemin le lendemain et passons notre dernier col perché à 3780 mètres avec un vent de face. La fin journée est difficile. Nous nous ravitaillons en eau auprès de la gendarmerie de Très Crucès et plantons rapidement notre bivouac en plein vent proche d’un rio asséché en cette saison. 

 

Le lendemain, pour la première fois de notre voyage, nous nous réveillons sous un ciel gris et menaçant. Mais le temps de prendre notre petit déjeuner et démonter le camp, les premières éclaircies apparaissent. Nous débutons notre descente à vélo, nous filons à plus de 20 kilomètres à l’heure et arrivons à 13 heures dans la ville de Huahmuaca située à 2900 mètres. Nous choisissons un camping pour notre hébergement, le premier de notre voyage. Les enfants profitent de l’extérieur et du grand espace et nous, nous échangeons avec Alice et Pierre, voyageurs au long cour en Amérique du Sud. Le vent se lève et la pluie n’est pas très loin, mais nous échappons à nos premières pluies… 

 

Le lendemain matin, nous découvrons que les sommets sont blancs. Il a neigé dans la nuit. Nous sommes plutôt heureux d’avoir échappés à ce mauvais temps et nous nous dirigeons vers la chaleur en ralliant la ville de Tilcara situé à 2463 mètres d’altitude. Les 40 kilomètres sont ralliés en moins de 2 heures. La perte de dénivelé nous permet d’effectuer de petites journées de vélos et de profiter de balades à pied en famille et de camper dans des campings conviviaux offrant sanitaires et cuisines collectives, ainsi que des échanges riches et sympathiques avec d’autres voyageurs…

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Zwoofff (mercredi, 13 août 2014 08:07)

    Retour à une vie plus calme... Good/bueno!
    sympa d'être tombé sur la fête nationale juste avant de partir.
    Maintenant si l'on puis dire : Bon steack!! il parait que la viande argentine est succulente.

  • #2

    Tammi Scheuermann (vendredi, 03 février 2017 10:49)


    Hello there, just became aware of your blog through Google, and found that it is really informative. I am gonna watch out for brussels. I will appreciate if you continue this in future. Many people will be benefited from your writing. Cheers!

  • #3

    Hyo Severino (dimanche, 05 février 2017 16:18)


    Hey I know this is off topic but I was wondering if you knew of any widgets I could add to my blog that automatically tweet my newest twitter updates. I've been looking for a plug-in like this for quite some time and was hoping maybe you would have some experience with something like this. Please let me know if you run into anything. I truly enjoy reading your blog and I look forward to your new updates.

NOUS CONTACTER 

NEWSLETTER - INFOS

Saisir son adresse e-mail
pour recevoir la newsletter Par 4 chemins à vélo !
E-mail:
 

PARTAGER

Où SOMMES-NOUS ?

A DECOUVRIR

VISITEURS ET PAGES VUES

AU 19 MARS 2016

 

36 000  connexions, 

plus de 105 000 pages vues,