Pachamama à Purnamamarca : une journée haute en couleurs !

Festin en vue !
Festin en vue !

Dimanche matin, au départ  de Tilcara, nous avions moins de 30 kilomètres à effectuer pour rejoindre la ville de Purmamarca et sa belle montagne aux sept couleurs ! Après un ravitaillement dans la rue bondée du marché et l’achat de quelques légumes ainsi que du pain et quelques viennoiseries dans une pandéria, nous prenons la route avec peu de circulation en suivant une rivière. 

 

Après 25 kilomètres de descente, nous arrivons à l’embranchement de la route n°52 pour rallier le village situé à 3 kms, route menant également au nord du Chili via un col à plus de 4000 pour rejoindre Atacama et le désert proche du Sud Lipez. Après une petite remontée nous arrivons au village; le premier camping pisté est fermé, après renseignements, nous poursuivons notre route en haut du village pour trouver un tout petit camping familial. Il est 12H30. Nous ouvrons le portail du jardin et sommes accueillis par Nico, avec un grand sourire et un bienvenue bien sympathique. Il nous explique le fonctionnement. Au fond, sur la terrasse, couverte par une paillote, tous les membres de la famille sont en train de participer à la préparation d’un repas.

 

Nous souhaitons manger assez rapidement, mais Nico nous explique qu’en ce dimanche, il fête en famille la Pachamama, il remercie en effet la terre et ce qu’elle leur offre ! Sous un arbre avec une cabane, le papa et grand père, dit pépé à creuser un trou et tous les aliments cuisinés (soupe, viande, empanadas, biscuits, fruits mais aussi bonbon et boissons) sont disposés autour de ce trou « sacré » agrémenté de décoration festives (cotillons, confettis…). Nous assistons silencieusement et avec pleins questions à cette petite cérémonie conviviale. Il s’agit d’une fête religieuse annuelle pleine de traditions et d’émotions pour chaque membre de la famille qui passe en couple devant ce "trou". Par deux, parfois accompagné de leurs enfants, les personnes déposent 2 à 3 cuillères de chaque plat. Je suis stupéfait de la quantité de nourriture jetée au fond de ce trou. La faim nous appelle mais nous attendons l’autre fin… On commence à nous servir des succulents empanadas maison pour patienter, nous savourons toujours avec une certaine stupéfaction de ce cérémonial méconnu. A la fin on nous propose de passer pour lancer de la nourriture, nous refusons poliment ; un couple de touriste argentin passe à son tour après tous les membres de la famille en ayant proposer une partie de son repas. Nous passons (enfin) à table. Pensant manger notre salade de tomate/avocat suivi de nos poires, nous comprenons rapidement que nous faisons partis de cette fête familiale, convivial et simple. On commence par nous servir une soupe avec du mais et des morceaux de panse de vache… Nous goutons difficilement… mais la famille n’insiste pas et nous propose un morceau de viande de boeuf fraichement grillé au barbecue ! Un délice ! Il complète notre repas par des empanadas, de la boisson fraîche. Pépé, nous ressert, nous nous régalons…

 

Il s’agit du premier temps passé avec des Argentins, et même plus, il s’agit d’un premier temps fort  et long du voyage avec des locaux, nous ne regrettons pas et en redemandons, forcément ! A l’issue du repas, nous souhaitons participer à la vaisselle, on nous fait comprendre que les mamas s’en occupent.  Nous avons mangé plus qu’habitude et la sieste nous guette… Les enfants profiterons d’un dessert en plus, des fraises à la chantilly et de quelques bonbons avant de poursuivre leur après midi à jouer avec les enfants de la famille pour leur plus grand bonheur !

 

Ce camping est une belle surprise, et nous profitons pleinement. En milieu d’après-midi, un cyclo argentin arrive de San Juy Juy après 60 kilomètres, plus de 1000 mètres de dénivelé positif et le  vent de face… Parti pour un périple de 15 jours à travers les hautes altitudes argentines, il fait halte ici pour sa première nuit. Nous échangeons un peu sur notre périple et sur sa connaissance du pays. Jorge pratique en effet le cyclo depuis quelques temps et habite Buenos Aires, la capitale. 

 

Après cet après-midi riche en tout point, nous partons découvrir le village et sa montagne au sept couleur à travers une balade pédestre et digestive ! Nous découvrons un site très touristique avec néanmoins une montagne aux couleurs atypiques et rares ! Du orange, du vert, du gris, du jaune, du violet, du rose, c’est beau et surprenant. Nous terminons par une balade sur la place animée et gavé de stands de ventes de textiles ; les touristes dont nous faisons partis, remplissent les rues pavées de ce village qui utilise pleinement cet atout naturel qu’est la montagne aux sept couleurs !!! 

 

A notre retour, Pépé et son épouse nous explique qu’il rentre à San Juy Juy, prochaine halte de notre périple. Nous les remercions chaleureusement ; ils nous saluent amicalement en nous souhaitons un féliz viajé et suerte (Bon voyage et bonne chance) ! Nous, nous terminerons paisiblement notre journée par un temps de jeu, une bonne douche chaude puis par un repas léger : une soupe, des empanadas au fromage pour rester dans la thématique et nos fameuses poires du midi… Une journée haute en couleur, remplie de souvenir, d’échanges et de rencontres que nous sommes pas prêts d’oublier. Gaspard reparle déjà de "cette fête" dixit….

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Deshayes' family (dimanche, 31 août 2014 21:35)

    génial d'avoir pu découvrir leur coutume !!

  • #2

    Madeline Palmeri (jeudi, 02 février 2017 19:56)


    Wonderful article! We will be linking to this great post on our site. Keep up the great writing.

  • #3

    Cristen Vandermark (jeudi, 02 février 2017 22:11)


    Do you have a spam problem on this blog; I also am a blogger, and I was curious about your situation; many of us have created some nice methods and we are looking to exchange methods with others, why not shoot me an e-mail if interested.

  • #4

    Delinda Boren (vendredi, 03 février 2017 04:47)


    Excellent post! We are linking to this great content on our site. Keep up the great writing.

NOUS CONTACTER 

NEWSLETTER - INFOS

Saisir son adresse e-mail
pour recevoir la newsletter Par 4 chemins à vélo !
E-mail:
 

PARTAGER

Où SOMMES-NOUS ?

A DECOUVRIR

VISITEURS ET PAGES VUES

AU 19 MARS 2016

 

36 000  connexions, 

plus de 105 000 pages vues,