Un regard, un échange puis 2 jours de bonheur !

Joyeux anniversaire Walter !
Joyeux anniversaire Walter !

En arrivant à San Blas de Los Sauces, nous étions déçus de ne pas entrer dans une grande ville pour trouver une bicicletéria nécessaire pour quelques réparations sur nos machines. Alors après avoir parcouru la quasi totalité des hameaux du village, nous avons fait demi-tour pour nous poster sur la grande place de l’église désertique. On ne savait pas vraiment où aller pour passer la nuit, alors on a attendu, les enfants ont joué, créé des land’arts, jusqu’au moment ou Victor et Walter, 2 frères revenant d’une balade quotidienne, sont arrivés… A partir de ce moment, le pessimisme ambiant allait disparaître : récits de 2 jours de rencontres inoubliables !


Après avoir demandé une connexion internet au poste de police, jouxtant la place verte de l’Eglise tri-centenaire, c’est auprès de Victor que je trouve mon bonheur. Après un court échange, il me propose de venir chez lui pour me connecter; je souhaitais en fait trouver l’adresse d’un warmshowers pour que nous puissions passer la nuit. Mais c’était sans compter sur sur la grande hospitalité argentine et surtout celle de Victor et sa famille qui nous proposaient de passer la nuit chez lui en campant dans son jardin. Je reviens rapidement chercher Servane et les enfants, et nous partons à 2 cuadras d'ici chez Victor et Carolina et leurs 4 enfants. Victor et son fils Nazif agé de 6 ans, venus à notre rencontre, nous accompagnent avec une grosse moto pétaradante. Walter le petit frère de Victor, revient de chez lui et s’attèle à m’aider pour monter la tente pendant que les enfants jouent avec Nazif, Kiara, et Serena. Victor, lui, sort de son garage, table et chaises de camping et échange avec Servane.


Tout de suite, on se sent très bien ici. Des sourires, de l’échange, des rigolades aux blagues respectives, tout va très vite et bien. On pressent un grand moment de rencontre avec des temps forts, et on ne va pas être déçus. Victor, nous propose d’utiliser la douche, bienvenue après 2 ou 3 jours de vélos et sa grande cuisine aménagée pour préparer le diner. Nous acceptons volontiers. Nous poursuivons notre échange toute la soirée autour de la grande table familiale centrale à la cuisine en compagnie de Carolina, l’épouse de Victor, et de Walter qui fait des allers venus jusqu’à chez lui avec son appareil photo. La soirée se poursuit, et nous parlons beaucoup de manière conviviale et très sympathique. Nous nous présentons plus précisément et découvrons nos professions respectives : Victor est producteur de la radio locale tandis que Carolina est kinésiologue. Walter lui est directeur des sports pour la municipalité. Nous nous rendons compte que nous sommes accueillis par des familles relativement aisées et ayant un bon niveau de culture.


Il est 23h30, nous avons mangé puis longtemps et souhaitons rejoindre notre tente pour nous faufiler dans nos sacs de couchage. Quant à la famille, elle veille autour du traditionnel maté en attendant le diner préparé pas avant minuit… Au moment de quitter la cuisine, Victor nous propose de rester une nuit de plus pour profiter de beaux lieux naturels tout proches de chez lui : « Nous prendrons la voiture pour nous y rendre, nous lance-t-il » Après un regard avec Servane et un grand sourire, nous acceptons une nouvelle fois sa proposition de dormir une nuit supplémentaire. Walter, rajoute qu’il fête ses 42 ans le lendemain: une nouvelle raison qui nous invite encore plus à accepter, nous nous y sentons bien, nous restons !


Nous nous réveillons tranquillement à 9 heures le lendemain, et informons les enfants que nous restons. Gaspard est ravi d’aller voir les cascades ! Nous déjeunons dans la cuisine. Carolina s’apprête à partir travailler et nous a préparé de l’eau chaude pendant que Victor dort encore avec son dernier fils Sharif, de 8 mois. Les argentins ont une vie très décalé par rapport à notre vie européenne… La matinée, nous flânons, seul Gaspard se penche sur son travail scolaire, installé paisiblement dos au soleil dans le jardin. Vers 12h00, je pars faire des courses à 3 kms de la maison pour le déjeuner mais à mon retour, Servane m’indique que nous sommes invités au repas d’anniversaire de Walter. La maman de Walter, voisine de Victor, nous invite avec son mari à partager le grand barbecue organisé, en pleine semaine. Tous les enfants ne participent pas au temps scolaire de l’après-midi pour honorer cette journée festive. Les parents de Walter accueillent plus d’une vingtaine de personnes dont les 3 autres frère et soeurs de Victor et Walter avec leur compagne et enfants. Seule Carolina repartira travailler dans l’après-midi. Nous partageons un moment unique et riche humainement. L’échange est naturel et sympathique autant que le remplissage de l’assiette qui ne désemplit pas. Viandes, crudités, vins, et encore de la viande… Victor évoque de nouveau la Pachamama contée la veille lors de notre arrivée en Argentine, pour signifier qu’il faut manger beaucoup, sans oublier de montrer de manière humoristique son ventre bien rempli ! Nous rigolons et savourons, c’est extra !  Le repas se termine par le gâteau d’anniversaire préparé par Karina, institutrice de profession et épouse de Walter, un gâteau au Dulce de Leche (les « e » se prononce é). Un régal, que Walter ne manque pas de nous resservir plusieurs fois… « Les joyeux anniversaires français » sont réclamés par toute la famille afin que Walter souffle ses bougies ! Un délice de sourires et de rigolades photographié et filmé par tout le monde. 


La fin du repas sonnée, Victor et Walter nous emmènent découvrir deux sites naturels peu connus et merveilleux. Tous les enfants et un des frères nous accompagnent vers Pucara. Il s’agit de canyons avec des chutes d’eau. Après 8 kms de voiture, où des bâillements annonçant une certaine digestion, ont pu être observés…, nous arrivons sur le premier site où nous commençons à marcher sur les hauteurs. Nous découvrons, stupéfaits, une petite cascade et des piscines naturelles sculptées dans les roches. Seule la température de l’eau, trop froide, nous empêche de tomber la chemise et de nous baigner. Nous profitons néanmoins d’une partie de ricochets et de nombreuses photos. Tout le monde a le sourire, et la famille exprime une certaine fierté de nous présenter ce lieu. "Es lindo" disent-ils ? Le deuxième site est tout aussi beau et grandiose. Jali, le troisième frère me guide sur les hauteurs du site pour photographier plusieurs cascades et petites plages très jolies. Nous savourons tranquillement cette fin de journée. C’est vraiment chouette. L’échange se poursuit, la compréhension et l’expression de la langue espagnole nous permettent d’échanger réellement sur beaucoup de sujets. C’est agréable de pouvoir converser.


A notre retour, Gaspard et Anatole heureux de leur journée et de leurs découvertes sont très fatigués. Après un passage à la case douche, ils prennent rapidement leur repas et ne tardent pas à s’endormir dans la tente après des derniers jeux dans les chambres des enfants. Nous, de notre côté, nous partageons quelques photos de France, de notre maison, de Charquemont et de la journée écoulée avec les 3 frères toujours présents à nos côtés. Nous partageons un second gâteau d’anniversaire préparé par Servane, un gâteau au chocolat avec plein de beurre que tout le monde savoure ! Jali, après nous avoir montré des vidéos des canyons en été gorgés d’eaux nous quitte et nous salue chaleureusement. Walter en fait de même mais nous demande notre heure de départ pour venir nous saluer le lendemain. Nous concluons la soirée avec Victor autour du gâteau pendant que sa femme Carolina étudie tranquillement. Ensuite, nous saluons Victor qui nous demande de bien veiller aux enfants pendant le voyage et d’être prudent. Victor est très proche des enfants (des siens et des autres) et s’en occupent beaucoup, c’est touchant. Nous partons nous coucher.


A 8 heures, nous sommes réveillés et à 10 heures quasi prêts pour partir. Nous profitons de recroiser Carolina pour la saluer. Elles nous proposent de revenir une autre fois pour profiter plus longtemps de la maison et des alentours. Walter lui est là depuis 9H45 et nous aide à finir nos bagages. Avant de partir, il nous offre plusieurs vêtement de sport de l’Argentine dont des tee-shirts de foot à chaque enfant, des casquettes et une veste pour Servane. Nous posons en guise de souvenirs. Nous le remercions chaleureusement. L’émotion est présente. Il part rejoindre son travail pendant que nous montons sur nos vélos.


Le silence accompagne nos premiers coups de pédales, masquant une certaine émotion perceptible pour Servane et moi. Les enfants, eux, sont fiers de porter chacun le maillot de l’Argentine. Nous quittons San Blas et récupérons une grande ligne droite désertique après avoir passé 2 jours fantastiques en compagnie de la famille Nacuzi. Deux jours d’échanges et d’hospitalité chaleureuse et extrêmement sympathique, que nous ne sommes pas prêts d’oublier ! 

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Deshayes' family (dimanche, 31 août 2014 21:55)

    ça y est j'ai rattrapé mon retard de lecture !!
    que de chouettes moments et de belles rencontre !!!
    bisous

  • #2

    Danielle/Jacques (mardi, 02 septembre 2014 00:26)

    Coucou à vous 4. C'est vraiment super pour vous de rencontrer une famille comme Victor et Carolina.
    Les dernières photos sont superbes. Merci Guillaume et Servane pour votre chaleureux message
    que nous avons tous lu à la fête organisée par tes parents. C'est une parfaite réussite : buffet,ambiance, jeux. Vous nous avez manqués !!!... mais continuez de bien profiter de ce beau voyage et prenez soin de vous. On pense beaucoup à vous et gros bisous à vous 4. Bonne classe à Gaspard. Ici Marine commence son remplacement à Cheffes et habite avec nous. A très bientôt.

  • #3

    benardeau (mercredi, 03 septembre 2014 09:04)

    bonjour du maine et loire ,merci pour c'est suprbes photos qui nous font rever ; j'espere que vous allez bien tout les 4 !! ,je vous souhaite encore de belle rencontre enrichissente c'est super ,hate de voir de nouvelles photos !! prenez bien soins de vous 4 cordialement sylvie

  • #4

    Avignon's family (mercredi, 03 septembre 2014 11:16)

    Ravie d'avoir de vos nouvelles ...ça faisait un bye que je ne m'étais pas posée devant mon ordi à vous lire! Quelle belle aventure. Pour nous 6 l'heure de la rentrée a sonné après de bonnes vacances.
    On vous embrasse fort. Claire Fab and co.

  • #5

    par4cheminsavelo (jeudi, 04 septembre 2014 15:54)

    @ deshayes' family : merci de lire nos aventures, oh que oui les rencontres sont belles !
    @ Danielle et Jacques : tjrs présent à lire nos aventures, ca fait plaisir. Bonne rentrée les retraités !
    @ Bernadeau : coucou, Sylvie peux tu m'envoyer ton mail stp, pour échanger ...
    @ Avignon's Family : Bonne rentrée à vous. Nous espérons que tout va bien. Au plaisir d'échanger, un skype pour parler avec les enfants ?

  • #6

    Perrine (jeudi, 04 septembre 2014 22:38)

    encore une belle aventure que vous avez vécue dans cette famille. Vous avez même réussi à me transmettre l'émotion!! gros bisous

NOUS CONTACTER 

NEWSLETTER - INFOS

Saisir son adresse e-mail
pour recevoir la newsletter Par 4 chemins à vélo !
E-mail:
 

PARTAGER

Où SOMMES-NOUS ?

A DECOUVRIR

VISITEURS ET PAGES VUES

AU 19 MARS 2016

 

36 000  connexions, 

plus de 105 000 pages vues,