La Serbie, jolie, jolie...

serbie, roumanie vélo famille tour du monde - voyage
Les Gorges du Danube en Serbie et Roumanie

Notre dernière soirée en Roumanie, s’est déroulée chez Dorin et Dorina et leurs 3 enfants dans le petit village de Bucura. Après une soixantaine de kilomètres, nous avons trouvé un espace dans leur grand jardin puis avons chaleureusement partagé leur repas composé d’un poulet maison et de polenta. Avec notre anglais balbutiant réciproque, l’échange a quand même pu exister autour de la table. Beaucoup de questions tournaient autour de la possibilité de voyager si longtemps à vélo et en famille. Pour eux, exploitants agricoles avec plus 130 hectares et gérant d’un marché avec des salariés, les notions de loisirs, de temps libres semblent quasi absentes de leur vie, et même de leur langage. Le terme vacances n’existe pas apparement dans leur choix de vie… Respectueux comme choix. D’ailleurs Dorin nous quittera dès la fin du repas pour monter dans son tracteur et labourer, il ne reviendra qu’en début de nuit… alors que nous dormons déjà depuis 2 heures. Il est 23h00, nous avons passé un repas sympathique ponctué toutefois de quelques silences traduisant une certaine incompréhension de leur part sur notre choix de vie, sur notre voyage. Nous comprenons, bien entendu aussi.


Le lendemain nous reprenons la route et rejoignons la frontière Serbe juste après notre déjeuner pris dans la ville roumaine de Dobreta Serverin… Nous traversons un des plus gros barrage du Danube produisant une énergie certaine au détriment de préserver un paysage naturel et vierge… Nous voilà en Serbie. Cette première soirée serbe se terminera dans le petit village de Tekija, sur une plage au bord du Danube en atteignant le chiffre tout rond des 8 000 kms pédalés. Nous quittons donc une Roumanie chaleureuse, accueillante, humaine et encore précaire pour bon nombres de roumains.


La Serbie, nous apparaît tout de suite plus avancée dans sa construction. La présence des panneaux Eurovélo 6 et d’offices de tourisme plus réguliers nous le confirme. Dès les premiers jours La Serbie nous offre de fabuleux paysage : nous pédalons dans les gorges du Danube. La route suit précisément les méandres du Danube sous un soleil et un vent trop généreux. Seules 2 côtes modifieront l’aspect plat de notre itinéraire, mais le vent se chargera d’augmenté la difficulté. Les nombreux tunnels (21) agrémentent aussi notre route pour la plus grande joie des garçons qui hurlent dans ces passages parfois longs et bien noirs (plus de 300 mètres pour certains…), passages nous obligeants à nous équiper de lampes frontales. Pour cette deuxième nuit, après une longue recherche d’espace pour le bivouac, nous terminons notre journée non loin de Dobra dans un pseudo camping pas encore ouvert. La saison n’a pas encore débuté, ici. 


Nous reprenons la route et sortons progressivement des gorges qui resteront une très jolie découverte. Nous croisons de temps à autres des cyclos voyageurs surtout allemands mais peu bavard, à notre grand regret. Nous filons à VelikoGradiste, où nous changeons encore les pneus  de mauvaises qualités de la remorque d’Anatole. Il fait chaud et savourons une pause ventée dans un parc de cette petite ville. Nous pédalons encore quelques kilomètres plus loin pour trouver un camping, malheureusement encore fermé. Nous restons néanmoins sur ce lieu pour profiter du soleil et concocter des pizzas made in bivouac au feu de bois pour le diner. A l’aventure jusque dans la cuisine ! 

bac - danube serbie vélo
Sur le Bac à Ram !

Le petit village de Ram nous accueille pour le déjeuner suivant, au bord du Danube. Nous patientons pour embarquer sur le bac et basculer de l’autre côté du Danube, sur la rive droite. A notre débarquement, nous rencontrons Nathalie et Louis, cyclovoyageurs, partis depuis 1 mois en direction de la Nouvelle Zélande. Un voyage au long cour de 2 ans à découvrir ici. Grace à leur conseil, nous rejoignons rapidement via un raccourci sur une piste en herbe, un camping en bord du Danube à Dubovac. Un camping convivial chez l’habitant avec une douche chaude bienvenue !


Nous poursuivons la découverte des campings (ouvert) serbes le lendemain dans le village de Brestovac, dans un parc arboré et toujours sous le soleil. L’été semble proche et loin à la fois, les arbres sont déjà bien verts ici. Seul le changement de mon pneu arrière freinera notre avancée rapide de ce jour. Le lendemain, la capitale Belgrade se profile. Nous décidons de ne pas visiter la capitale et finalement de poursuivre en vélo jusqu’en Hongrie et à Budapest. La Serbie nous plait. Nous effectuons notre pause méridionale dans un parc de la capitale. Belgrade nous semble petit et ouvert avec de nombreux espaces verts. Notre sortie de la capitale est assez facile et nous terminons au bord du Danube sur des espaces aménagés pour les vélos. C’est agréable, nous sommes samedi, les serbes profitent de ces aménagement en louant des vélos et des rollers. Ce magasin de matériel est d’ailleurs le bienvenu, car mon pneu avant cède à son tour après quasi 12 000 Kms ! Réparation faite, nous rejoignons difficilement le camping chère et peu accueillant de Belgrade située finalement à 15kms du centre. 


Après la capitale, nous rejoignons la deuxième ville de Serbie, Novi Sad et campons dans un jardin ouvert et collectif. Gaspard et Anatole jouent avec plusieurs enfants dans un quartier en retrait de la ville jusqu’au début de soirée. A notre réveil, je profite d’une boulangerie au coin de la rue pour quelques viennoiseries chocolatées au petit déjeuner, bien appréciées. Avant notre départ, un petit garçon, copain de jeux de la veille, et partant à l’école vient offrir une bille à chacun des garçons. Un geste simple et très sympathique de sa part, très bien accueilli par les garçons.


Les freins du tandem nécessitant un passage dans un magasin de vélo, nous entrons dans le centre ville de Novi Sad et trouvons de nouvelles plaquettes de frein. Même si un horizon plat se profile dans le nord de la Serbie, et la Hongrie, le tandem retrouve sa faculté à freiner. Nous reprenons la route en direction de Backla Palancka où nous attends Zoran du réseau Warmshowers. Nous sommes chaleureusement accueillis par Zoran et sa maman autour d’une soupe épicée pour le goûter. Nous échangeons avec Zoran qui s’affirme dans une vie simple organisé autour de sa maison, mais surtout autour de son grand potager. Nous repartons le matin, après un bel accueil, muni d’un gros pot de confiture maison et beaucoup de câlins pour les garçons de la part de sa maman. Merci à toi Zoran !


La journée suivante, nous souhaitons rejoindre la ville de Sombor à plus de 80 Kms. Ce que nous réaliserons assez rapidement en pédalant d’abord 60 kilomètres dans la matinée avant d’arrivée en début d’après midi dans une ville au bâtiment ancien rénovée et agréable à l’oeil. A Sombor, nous savourons une glace en famille, au prix défiant toute concurrence (50 centimes d’euro, la glace maison) sur la place de la ville. Je profite d’un spot internet performant pour reprendre plus longuement contact avec une potentielle opportunité professionnelle future à notre retour en France (il faut bien commencer à préparer notre retour !) Pour la nuit, nous tentons au culot de rejoindre un contact warmshowers à la sortie de la ville. Perdus dans des chemins de terres, nous sommes finalement accueillis par Jasmina le contact pisté. Nous sommes immédiatemment accueillis chaleureusement par toute la famille autour d’une soupe maison et de pancakes. Le temps de ce matin, ne nous invite pas à reprendre la route. Zoran le mari de Jasmina nous confirme la présence de vent. Finalement, après avoir chargé les sacoches, nous retournons au chaud, pour une journée coconing et cuisine ! Cette journée de repos est agréable, nous en profitons pour faire l’école plus précisément et d’échanger sur notre voyager à travers nos nombreuses photos.


Demain, nous reprenons les vélos pour rejoindre la Hongrie et Budapest en normalement 4 jours . Nous quittons une Serbie qui nous aura offert de beaux paysages, de belles rencontres et un état d’esprit ouvert et simple qui nous auront beaucoup plus, avec un goût de reviens-y ! Les paysages montagneux au Sud de Belgrade sont parait-il somptueux… Avis au futurs vacanciers !

Écrire commentaire

Commentaires : 11
  • #1

    corinne (mercredi, 29 avril 2015 19:03)

    waouh encore de chouettes paysages !!!! le bollllllllllllllllll
    j'ai proposé aux garçons de partir à vélos cet été ............hélas ça ne les tente pas !!
    j'ai vu que vous arriviez fin juin à Charquemont !!?? et quand serez vous à Feneu !!!! le biberon d'Anatole l'attend et on a hâte de vous revoir !

    bises et bon courage pour la suite des aventures

  • #2

    Jean-luc et Béa (jeudi, 07 mai 2015 08:42)

    Cela faisait longtemps que je me promettais d'aller voir votre blog. C'est enfin fait et je vous félicite pour tout ce qu'il contient. C'est intéressant et passionnant. J'ai pris plaisir à lire et admirer vos photos.
    Nous reviendrons car cette visite tardive en appelle d'autres.
    Bonne fin de voyage sur les chemins d'Europe

  • #3

    Danielle/Jacques (vendredi, 08 mai 2015 01:26)

    Coucou enfin a vous 2 et les pts loups. Je viens de découvrir tout le chemin que vous continuez de parcourir avec un
    immense plaisir. Les photos sont vraiment magnifiques et vous rencontrez des personnes formidables. Je souhaite à ce jour que le lumbago de Servane n'est plus qu'un mauvais souvenir mais prudence! Le retour va vite arriver!...Nous avons avec les enfants bien pensé à vous 4 le 1er mai jour du pique nique de votre départ pour cette grande aventure. Nous sommes impatients de vous revoir à Briollay. Bonne route ces prochaines semaines et gros bisous à vous 4.

  • #4

    Charolette Merino (mercredi, 01 février 2017 14:48)


    Have you ever considered creating an ebook or guest authoring on other sites? I have a blog based on the same topics you discuss and would love to have you share some stories/information. I know my viewers would appreciate your work. If you are even remotely interested, feel free to shoot me an e mail.

  • #5

    Del Lever (jeudi, 02 février 2017 12:20)


    It's really very complex in this active life to listen news on Television, thus I simply use world wide web for that reason, and get the most recent information.

  • #6

    Linnea Udell (dimanche, 05 février 2017 12:21)


    Greetings! Very useful advice within this post! It is the little changes which will make the greatest changes. Many thanks for sharing!

  • #7

    Margarite Mcnees (dimanche, 05 février 2017 20:30)


    Hi, everything is going perfectly here and ofcourse every one is sharing facts, that's genuinely excellent, keep up writing.

  • #8

    Ela Harwood (lundi, 06 février 2017 09:53)


    I'm really enjoying the design and layout of your blog. It's a very easy on the eyes which makes it much more enjoyable for me to come here and visit more often. Did you hire out a designer to create your theme? Excellent work!

  • #9

    Audie Benham (mardi, 07 février 2017 05:27)


    Hello! I simply would like to give you a big thumbs up for the great information you've got right here on this post. I'll be returning to your site for more soon.

  • #10

    Floretta Levens (mercredi, 08 février 2017 12:11)


    Hello there, You have done a fantastic job. I will certainly digg it and personally suggest to my friends. I am sure they will be benefited from this site.

  • #11

    Kendal Cuthbert (jeudi, 09 février 2017 23:53)


    You really make it appear really easy with your presentation however I to find this topic to be really something that I believe I might never understand. It seems too complex and extremely wide for me. I'm looking forward to your subsequent put up, I will attempt to get the cling of it!

NOUS CONTACTER 

NEWSLETTER - INFOS

Saisir son adresse e-mail
pour recevoir la newsletter Par 4 chemins à vélo !
E-mail:
 

PARTAGER

Où SOMMES-NOUS ?

A DECOUVRIR

VISITEURS ET PAGES VUES

AU 19 MARS 2016

 

36 000  connexions, 

plus de 105 000 pages vues,